Pissaladière au fenouil

Voici une recette revisitée de la pissaladière. Elle est agrémentée de fenouil afin d’apporter un petit parfum d’anis.
Image
Pissaladière au fenouil

Ingrédients

Pour la pâte au fenouil :

250 g de farine (+ 2 c. à soupe pour le plan de travail)

1 sachet de levure boulangère (8 g)

1 petit œuf

3 c. à soupe d’huile d'olive

1 c. à soupe de graines de fenouil

1 c. à café de sel

Pour la garniture :

3 bulbes de fenouil

4 gros oignons doux

3 gousses d’ail

18 filets d’anchois

24 olives niçoises

1 brin de thym

1 feuille de laurier

3 c. à soupe d’huile d'olive

Sel et poivre

Préparation

Commencer par la préparation de la pâte en délayant  la levure dans 10 cl d’eau tiède. Laisser reposer 10 min et entre-temps, broyer les graines de fenouil dans un mortier. Les mettre dans le bol du robot avec la farine, le sel, l’huile d’olive, l’œuf et la levure dissoute. Mettre en marche la machine jusqu’à l’obtention d’une boule. Pétrir encore la pâte 2 à 3 min sur le plan de travail fariné en la repliant plusieurs fois sur elle-même. La laisser lever 30 min à 1 h à température ambiante afin qu’elle double de volume.

Passer à la préparation de la garniture. Pour cela commencer par éplucher et émincer le fenouil et les oignons. Ensuite, chauffer l’huile dans une sauteuse et y faire revenir les légumes durant 5 min. Ajouter les gousses d’ail écrasées, le thym et le laurier. Assaisonner et laissez cuire à couvert pendant 20 min en tournant régulièrement. En fin de cuisson, retirer les aromates.

Par la suite, préchauffer le four à 210 °C, puis replier à nouveau la pâte plusieurs fois sur elle-même avant de l’étaler entre deux feuilles de papier cuisson. La déposer sur une plaque tapissée de papier cuisson. La recouvrir de la fondue de fenouil et d’oignons tiédis en laissant un bord de 2 cm. Enfourner durant 20 min.

Sortir la pissaladière du four, disposer par-dessus en croisillons les filets d’anchois rincés et essuyés. Parsemer d’olives et remettre au four pendant 10 min. Servir chaud ou à température ambiante.

 

Ad

Contenu sponsorisé

A lire aussi

Newsletter