Bouillon thaï (tom yam koung)

Les feuilles de citron kaffir ne peuvent être mangées. Elles sont présentes uniquement pour parfumer le bouillon. La citronnelle est à écraser afin qu’elle puisse dégage également tous ses arômes. On doit la retirer par la suite. Enfin, inciser le dos des crevettes pour qu’elles s’enroulent au cours de la cuisson.
Image
Bouillon thaï (tom yam koung)

Ingrédients

200 g de tomates

20 crevettes crues

125 g de petits épis de maïs

2 citrons verts

2 échalotes

1 gousse d'ail

1/2 ou 1 piment thaï

50 g de galanga

3 tiges de citronnelle

6 feuilles citron kaffir

10 c. à soupe de nuoc-mâm

2 c. à café de sucre

Basilic thaï

Coriandre

Cives ou ciboulette thaï

Préparation

Presser les citrons, hacher les herbes, froisser les feuilles de citron kaffir et décortiquer les crevettes tout en gardant leurs queues, mais en retirant leurs boyaux.

Enlever la partie extérieure des tiges de citronnelle avant de les fendre en deux et de les écraser au pilon. Ensuite, mixer ensemble l’ail, l’échalote, le galanga et le piment.

Faire bouillir, durant 3 à 4min, dans une casserole 1,5 L d’eau avec le mélange mixé et les de citron kaffir. Ajouter les épis de maïs découpés en tronçons, ainsi que les tomates épluchées et concassées et enfin la citronnelle. Couvrir et laisser mijoter durant 10 min.

Incorporer également les crevettes, mais aussi le nuoc-mâm, le jus de citron et les herbes. Arrêter la cuisson une fois que les crevettes sont nacrées, c’est-à-dire au bout de 2 min environ.

Ad

Contenu sponsorisé

A lire aussi

  • Tempura de champignons

    Voici une recette de friture légère qui vous changera des accras et autres beignets de crevettes lors de l’apéro.
  • Curry de crevettes au lait de coco

    La cuisine indienne nous fait découvrir des associations inattendues et de idées originales. Les épices sont notamment au centre des préparations.

Newsletter