Vitrine réfrigérée professionnelle - comment choisir ?

La vitrine réfrigérée professionnelle est un équipement occupant deux fonctions principales : la première est celle d’assurer le maintien aux frais des denrées périssables et la seconde, celle de leur offrir une présentation remarquable. Dans le secteur de la restauration, de la vente à emporter et autres métiers de bouche, son utilisation est d’une importance capitale pour conserver la chaîne du froid et la commercialisation des produits alimentaires.
Image
Vitrine réfrigérée

Avec les modèles qui inondent le marché, il n’est pas toujours évident de dénicher la vitrine réfrigérée professionnelle adaptée à ses besoins lors de l’achat. Voici les points à connaître avant d’investir correctement dans votre matériel.

Les dimensions pour sa vitrine professionnelle ?

La taille de votre futur équipement se choisit surtout en fonction de l’espace que vous lui allouez dans votre magasin. Assurez-vous que la hauteur, la longueur et la profondeur de la vitrine conviennent à l’agencement de son environnement. Cela pour éviter les encombrements et l’étroitesse de votre espace.

En fonction de cela, vous sélectionnerez facilement le modèle adéquat :

  • La vitrine à poser : c’est la vitrine de comptoir par excellence. Elle est appréciée dans le secteur de la pâtisserie, de la boucherie, de la charcuterie, de la boulangerie encore de la sandwicherie, des snacks et de la restauration.
  • La vitrine horizontale : elle comporte généralement une vitre bombée et peut conserver divers types de produits en les mettant en évidence. On l’utilise pour le stockage des fromages, viandes, poissons, plats préparés, etc. Certains modèles sont démontables pour faciliter le transport pour les marchands ambulants.
  • La vitrine murale : polyvalente, elle permet la conservation de produits de toute sorte à température adéquate ainsi que le libre-service. On le retrouve habituellement dans les supermarchés et dans les épiceries.
  • La saladette à poser : elle est dédiée pour la conservation des produits frais comme les fruits, légumes, plats préparés, salades, etc. Elle est courante chez les restaurateurs, les snacks, les pizzerias et les fast-foods.
  • La vitrine réfrigérée à sushi : elle est réservée pour la conservation et l’exposition des sushis, tapas, sashimis, spring rolls et autres produits du genre.

La nature des produits à stocker

Il est essentiel de savoir que la température de conservation varie d’un produit à un autre. En effet, on ne stocke pas par exemple, les glaces et les légumes dans les mêmes compartiments. Vous devez alors faire le point sur le type de denrées que vous envisagez de conserver dans la vitrine.

Une fois que vous avez déterminé ce critère, vous pouvez passer sur la sélection du niveau de froid produit par l’équipement. Les vitrines réfrigérées positives sont capables de conserver les denrées comme les viandes, les produits laitiers, les pâtisseries, les fruits et les produits en cours de décongélation. D’un autre côté, si vous stockez des produits congelés et surgelés, vous aurez besoin d’un équipement à température négative, pouvant passer en dessous de 0°C.

Le type de vitre

Inévitablement, vous tomberez sur des vitrines ouvertes ou fermées dans le commerce. La différence réside dans la présence de portes. Les premières sont celles qu’on retrouve généralement dans les supermarchés. Elles sont plus engageantes pour les clients du fait qu’ils n’ont qu’à tendre le bras pour prendre leur produit.

Toutefois, elles sont plus énergivores, car les équipements doivent compenser la déperdition thermique lors de l’ouverture du stockage. Si vous vous orientez vers ces modèles, on vous recommande des options supplémentaires comme le rideau d’air ou encore le rideau de nuit.

Le système de refroidissement de la vitrine réfrigérée

Les vitrines sur le marché présentent ces deux modes de refroidissement :

  • À froid statique : elles possèdent pour particularité de ne pas dessécher les aliments. Le système est peu énergivore, mais ne permet pas une répartition homogène du froid dans l’espace de stockage. Elles sont toutefois préférées des pâtissiers et des bouchers haut de gamme.
  • À froid ventilé : elles assurent une meilleure distribution du froid et limitent la prolifération des bactéries. Elles évitent également la formation des buées et la condensation dans la vitrine.

Faites aussi le point sur fluide frigorigène de l’équipement. Pour cela, plusieurs paramètres sont à prendre en compte comme la puissance frigorifique, les normes environnementales, la sûreté à l’usage et ainsi que le coût. Certains fluides sont d’ailleurs prohibés comme le CFC ou le HCFC.

Avec ou sans éclairage ?

La présence d’un système d’éclairage augmentera de toute évidence la consommation. Cependant, la lumière à l’intérieur de la vitrine mettra indubitablement vos produits en valeur en leur offrant une meilleure visibilité avec des couleurs spécifiques.

On vous conseille les éclairages LED pour leurs propriétés économiques au détriment des tubes de néon qui sont plus énergivores et ont tendance à chauffer plus.

Vitrine réfrigérée professionnelle - comment choisir ?

La vitrine réfrigérée professionnelle est un équipement occupant deux fonctions principales : la première est celle d’assurer le maintien aux frais des denrées périssables et la seconde, celle de leur offrir une présentation remarquable. Dans le secteur de la restauration, de la vente à emporter et autres métiers de bouche, son utilisation est d’une importance capitale pour conserver la chaîne du froid la commercialisation des produits alimentaires. Avec les modèles qui inondent le marché, il n’est pas toujours évident de dénicher la vitrine réfrigérée professionnelle adaptée à ses besoins lors de l’achat. Voici les points à connaître avant d’investir correctement dans votre matériel.

Ad

Les dimensions pour sa vitrine professionnelle ?

La taille de votre futur équipement se choisit surtout en fonction de l’espace que vous lui allouez dans votre magasin. Assurez-vous que la hauteur, la longueur et la profondeur de la vitrine conviennent à l’agencement de son environnement. Cela pour éviter les encombrements et l’étroitesse de votre espace.

En fonction de cela, vous sélectionnerez facilement le modèle adéquat :

  • La vitrine à poser : c’est la vitrine de comptoir par excellence. Elle est appréciée dans le secteur de la pâtisserie, de la boucherie, de la charcuterie, de la boulangerie encore de la sandwicherie, des snacks et de la restauration.
  • La vitrine horizontale : elle comporte généralement une vitre bombée et peut conserver divers types de produits en les mettant en évidence. On l’utilise pour le stockage des fromages, viandes, poissons, plats préparés, etc. Certains modèles sont démontables pour faciliter le transport pour les marchands ambulants.
  • La vitrine murale : polyvalente, elle permet la conservation de produits de toute sorte à température adéquate ainsi que le libre-service. On le retrouve habituellement dans les supermarchés et dans les épiceries.
  • La saladette à poser : elle est dédiée pour la conservation des produits frais comme les fruits, légumes, plats préparés, salades, etc. Elle est courante chez les restaurateurs, les snacks, les pizzerias et les fast-foods.
  • La vitrine réfrigérée à sushi : elle est réservée pour la conservation et l’exposition des sushis, tapas, sashimis, spring rolls et autres produits du genre.

La nature des produits à stocker

Il est essentiel de savoir que la température de conservation varie d’un produit à un autre. En effet, on ne stocke pas par exemple, les glaces et les légumes dans les mêmes compartiments. Vous devez alors faire le point sur le type de denrées que vous envisagez de conserver dans la vitrine.

Une fois que vous avez déterminé ce critère, vous pouvez passer sur la sélection du niveau de froid produit par l’équipement. Les vitrines réfrigérées positives sont capables de conserver les denrées comme les viandes, les produits laitiers, les pâtisseries, les fruits et les produits en cours de décongélation. D’un autre côté, si vous stockez des produits congelés et surgelés, vous aurez besoin d’un équipement à température négative, pouvant passer en dessous de 0°C.

Le type de vitre

Inévitablement, vous tomberez sur des vitrines ouvertes ou fermées dans le commerce. La différence réside dans la présence de portes. Les premières sont celles qu’on retrouve généralement dans les supermarchés. Elles sont plus engageantes pour les clients du fait qu’ils n’ont qu’à tendre le bras pour prendre leur produit.

Toutefois, elles sont plus énergivores, car les équipements doivent compenser la déperdition thermique lors de l’ouverture du stockage. Si vous vous orientez vers ces modèles, on vous recommande des options supplémentaires comme le rideau d’air ou encore le rideau de nuit.

Le système de refroidissement de la vitrine réfrigérée

Les vitrines sur le marché présentent ces deux modes de refroidissement :

  • À froid statique : elles possèdent pour particularité de ne pas dessécher les aliments. Le système est peu énergivore, mais ne permet pas une répartition homogène du froid dans l’espace de stockage. Elles sont toutefois préférées des pâtissiers et des bouchers haut de gamme.
  • À froid ventilé : elles assurent une meilleure distribution du froid et limitent la prolifération des bactéries. Elles évitent également la formation des buées et la condensation dans la vitrine.

Faites aussi le point sur fluide frigorigène de l’équipement. Pour cela, plusieurs paramètres sont à prendre en compte comme la puissance frigorifique, les normes environnementales, la sûreté à l’usage et ainsi que le coût. Certains fluides sont d’ailleurs prohibés comme le CFC ou le HCFC.

Avec ou sans éclairage ?

La présence d’un système d’éclairage augmentera de toute évidence la consommation. Cependant, la lumière à l’intérieur de la vitrine mettra indubitablement vos produits en valeur en leur offrant une meilleure visibilité avec des couleurs spécifiques.

On vous conseille les éclairages LED pour leurs propriétés économiques au détriment des tubes de néon qui sont plus énergivores et ont tendance à chauffer plus.

La vitrine réfrigérée professionnelle est un équipement occupant deux fonctions principales : la première est celle d’assurer le maintien aux frais des denrées périssables et la seconde, celle de leur offrir une présentation remarquable. Dans le secteur de la restauration, de la vente à emporter et autres métiers de bouche, son utilisation est d’une importance capitale pour conserver la chaîne du froid la commercialisation des produits alimentaires. Avec les modèles qui inondent le marché, il n’est pas toujours évident de dénicher la vitrine réfrigérée professionnelle adaptée à ses besoins lors de l’achat. Voici les points à connaître avant d’investir correctement dans votre matériel.

Les dimensions pour sa vitrine professionnelle ?

La taille de votre futur équipement se choisit surtout en fonction de l’espace que vous lui allouez dans votre magasin. Assurez-vous que la hauteur, la longueur et la profondeur de la vitrine conviennent à l’agencement de son environnement. Cela pour éviter les encombrements et l’étroitesse de votre espace.

En fonction de cela, vous sélectionnerez facilement le modèle adéquat :

  • La vitrine à poser : c’est la vitrine de comptoir par excellence. Elle est appréciée dans le secteur de la pâtisserie, de la boucherie, de la charcuterie, de la boulangerie encore de la sandwicherie, des snacks et de la restauration.
  • La vitrine horizontale : elle comporte généralement une vitre bombée et peut conserver divers types de produits en les mettant en évidence. On l’utilise pour le stockage des fromages, viandes, poissons, plats préparés, etc. Certains modèles sont démontables pour faciliter le transport pour les marchands ambulants.
  • La vitrine murale : polyvalente, elle permet la conservation de produits de toute sorte à température adéquate ainsi que le libre-service. On le retrouve habituellement dans les supermarchés et dans les épiceries.
  • La saladette à poser : elle est dédiée pour la conservation des produits frais comme les fruits, légumes, plats préparés, salades, etc. Elle est courante chez les restaurateurs, les snacks, les pizzerias et les fast-foods.
  • La vitrine réfrigérée à sushi : elle est réservée pour la conservation et l’exposition des sushis, tapas, sashimis, spring rolls et autres produits du genre.

La nature des produits à stocker

Il est essentiel de savoir que la température de conservation varie d’un produit à un autre. En effet, on ne stocke pas par exemple, les glaces et les légumes dans les mêmes compartiments. Vous devez alors faire le point sur le type de denrées que vous envisagez de conserver dans la vitrine.

Une fois que vous avez déterminé ce critère, vous pouvez passer sur la sélection du niveau de froid produit par l’équipement. Les vitrines réfrigérées positives sont capables de conserver les denrées comme les viandes, les produits laitiers, les pâtisseries, les fruits et les produits en cours de décongélation. D’un autre côté, si vous stockez des produits congelés et surgelés, vous aurez besoin d’un équipement à température négative, pouvant passer en dessous de 0°C.

Le type de vitre

Inévitablement, vous tomberez sur des vitrines ouvertes ou fermées dans le commerce. La différence réside dans la présence de portes. Les premières sont celles qu’on retrouve généralement dans les supermarchés. Elles sont plus engageantes pour les clients du fait qu’ils n’ont qu’à tendre le bras pour prendre leur produit.

Toutefois, elles sont plus énergivores, car les équipements doivent compenser la déperdition thermique lors de l’ouverture du stockage. Si vous vous orientez vers ces modèles, on vous recommande des options supplémentaires comme le rideau d’air ou encore le rideau de nuit.

Le système de refroidissement de la vitrine réfrigérée

Les vitrines sur le marché présentent ces deux modes de refroidissement :

  • À froid statique : elles possèdent pour particularité de ne pas dessécher les aliments. Le système est peu énergivore, mais ne permet pas une répartition homogène du froid dans l’espace de stockage. Elles sont toutefois préférées des pâtissiers et des bouchers haut de gamme.
  • À froid ventilé : elles assurent une meilleure distribution du froid et limitent la prolifération des bactéries. Elles évitent également la formation des buées et la condensation dans la vitrine.

Faites aussi le point sur fluide frigorigène de l’équipement. Pour cela, plusieurs paramètres sont à prendre en compte comme la puissance frigorifique, les normes environnementales, la sûreté à l’usage et ainsi que le coût. Certains fluides sont d’ailleurs prohibés comme le CFC ou le HCFC.

Avec ou sans éclairage ?

La présence d’un système d’éclairage augmentera de toute évidence la consommation. Cependant, la lumière à l’intérieur de la vitrine mettra indubitablement vos produits en valeur en leur offrant une meilleure visibilité avec des couleurs spécifiques.

On vous conseille les éclairages LED pour leurs propriétés économiques au détriment des tubes de néon qui sont plus énergivores et ont tendance à chauffer plus.

Contenu sponsorisé

A lire aussi

  • 5 techniques simples et efficaces pour sauver un plat trop salé

    Le sel, bien qu’il soit nécessaire à notre santé, une fois en trop grande quantité, devient particulièrement dangereux. Il arrive parfois qu’en voulant saler nos repas, nous nous retrouvions avec une quantité plus importante de sel que prévu. Découvrez ici quelques astuces efficaces et simples pour récupérer un plat trop salé.
  • Recette de légumes grillés au four

    Cuisine végétarienne ne rime pas toujours avec « goût fade » telle que les enfants se l’imaginent, figurez-vous. Concoctez-leur cette recette de légumes grillés au four et voyez le résultat.
  • Recette de filet mignon de porc séché

    Si vous êtes adeptes de charcuterie, testez cette recette de filet mignon de porc séché fait maison. Une occasion de s’offrir un petit apéro ou de concocter des salades et des sandwiches à tout va rien que pour le déguster.
  • Recette de daube de bœuf aux carottes

    Délicieusement mijotée pendant près de 3h 30 min de cuisson, cette recette de daube de bœuf aux carottes convient parfaitement pour les soirs d’hiver ou juste après une dure journée de travail. Il n’y a rien de difficile, suivez étape par étape et savourez !

Newsletter