Tout savoir sur le vin du Beaujolais

Produit depuis de nombreuses années sur le territoire français, le vin du Beaujolais est une boisson assez consommée dans le monde. Elle possède aujourd’hui deux appellations régionales et dix appellations communales ou locales. Quel que soit le type choisi, la qualité de ces boissons reste sans conteste. Découvrez comment la production de cette boisson est assurée, les types de cépages utilisés.
Image
Vin Beaujolais

Produit depuis de nombreuses années sur le territoire français, le vin du Beaujolais est une boisson assez consommée dans le monde. Elle possède aujourd’hui deux appellations régionales et dix appellations communales ou locales. Quel que soit le type choisi, la qualité de ces boissons reste sans conteste. Découvrez comment la production de cette boisson est assurée, les types de cépages utilisés.

Le vigneron du Beaujolais : de quoi s’agit-il ?

Vaste territoire cultivé, les vignerons vin du beaujolais traversent 85 communes du Rhône et 11 communes de Saône-et-Loire. Il est réparti sur une surface de 19 000 hectares et s’étend de la ville de Lyon à celle de Mâcon. Ce vaste domaine est partagé actuellement entre 3 500 exploitations et est destiné à la production de vins avec la mention « Villages ».

La variété des terroirs dans la région des cultures a permis de créer une diversité d’appellations d’origine. Bien qu’il s’agisse d’un vignoble ancien, le Beaujolais bénéficie d’une bonne exposition médiatique. Ceci est en partie dû au succès du Beaujolais nouveau sur le marché de consommation local et international.

Procédé de fabrication du vin du Beaujolais

Le vin du Beaujolais est produit suivant la méthode de macération carbonique. À la récolte des raisins, les producteurs procèdent à une macération pendant quelques jours dans une cuve. Cette opération qui apparaît comme un début de fermentation est utile pour la formation d’une faible quantité d’alcool. Elle permet aussi de former des précurseurs d’arômes. À la suite de cette opération, le raisin est foulé et le processus de fermentation classique se poursuit.

En 1994, une entreprise a mis au point une nouvelle technique de production : la macération préfermentaire à chaud. Elle consiste à chauffer la vendange entre 60 et 70 °C pendant plusieurs heures pour fragiliser la pellicule du raisin. Ceci permet d’extraire plus d’arômes, de tannins et de couleurs. Avec la macération préfermentaire, les vins ont une couleur pourpre sombre avec une nuance violacée.

Cépage
Ad

Les cépages utilisés pour la production du vin du Beaujolais

Deux variétés de cépages sont utilisées pour la production du vin du Beaujolais. Il s’agit notamment du gamay noir et du chardonnay.

Le gamay noir

Le gamay noir est à retrouver sur les sols argilo-calcaires et granitiques du territoire Beaujolais. Cette région concentre plus de 70 % de la production mondiale viticole. Il s’agit d’un cépage précoce qui produit des vins peu colorés et très aromatiques. Avant l’invasion du phylloxéra à la fin du XIXe siècle, il était l’un des principaux cépages dans l’hexagone. Elle couvre plus de 160 000 hectares, soit l’équivalent du 1/10e du vignoble.

Le chardonnay

En dehors du gamay noir, le chardonnay est le second cépage répandu dans les vignerons du Beaujolais. Il est présent dans le nord de la région et occupe environ 200 hectares de vignes sur les 15 700 de la région. Le chardonnay est utilisé pour la production du Beaujolais blanc et du Beaujolais-villages blanc. Il permet de produire des vins aromatiques surtout dans la zone des Terres dorées. Elle n’atteint pas toutefois la finesse et la noblesse des plus grands bourgognes blancs.

Où trouver du vin du Beaujolais de qualité ?

Le vin du Beaujolais est accessible dans toutes les enseignes et caves en France et à l’international. Il faut toutefois faire son choix avec beaucoup de précautions en se tournant vers un partenaire fiable. À titre indicatif, Les Vignerons de Pierres Dorées proposent une gamme variée de vins du Beaujolais : blanc, rosé et rouge. Il suffit de faire un tour dans leur cave pour déguster les produits de qualité cultivés sur le territoire Beaujolais. En plus de ceci, les spécialistes peuvent vous conseiller des nourritures pratiques pour accompagner votre bouteille de vin.

Contenu sponsorisé

A lire aussi

  • L'huile de truffe pour agrémenter vos plats

    La cuisine relève d’un savoir-faire, une compétence culière qui s’acquiert par apprentissage. Les spécialistes savent additionner les ingrédients culinaires pour fabriquer des plats on ne peut plus alléchants. Ils savent par exemple que l’huile de truffe est excellente pour agrémenter différentes recettes culinaires. Pourquoi utiliser l’huile de truffe pour embellir les repas et comment le faire ? Réponses sur cette page.
  • Quels sont les sodas les plus populaires au monde ?

    De toute évidence, les sodas sont l’une des boissons les plus consommées au monde. Depuis plus d’un siècle, ils gardent leur popularité. Aujourd’hui, les ventes annuelles sont à des niveaux jamais vus depuis les années 1980. Le commerce des sodas demeure à l’heure actuelle une grosse affaire avec d’importantes parts de marché. Quels sont les sodas les plus populaires dans le monde entier ? On vous dit tout dans cet article.
  • Top 4 des règles d’hygiène alimentaire à adopter dans un restaurant gastronomique

    L’hygiène alimentaire est un ensemble de règles qui permettent de manger en toute sécurité sans risquer une intoxication. Elles doivent donc être appliquées dans toutes les cuisines et notamment dans celle d’un restaurant qui met toujours à l’honneur la gastronomie. Découvrez ici 4 règles d’hygiène alimentaires à adopter dans un restaurant gastronomique.
  • Tout ce qu’il faut boire et manger à côté d’un bon cubi de vin

    À côté d’un bon cubi de vin, se trouve souvent un excès de consommation face à ce précieux liquide qu’est l’alcool. Plusieurs astuces existent bien évidemment pour optimiser votre plaisir de consommation de vin rosé, rouge ou blanc en box et c’est ce que nous allons vous rappeler.

Newsletter