Comment cuisiner le miel de sarrasin ?

Sur de nombreux siècles, voire des millénaires, le miel est l’un des produits naturels qui a résisté et accompagné les hommes à travers les âges. Aliment savoureux et aromatique, le miel est un remède reconnu pour plusieurs maladies. Tous les miels étant des produits d’abeilles, il ne se ressemble pourtant pas tous sur la texture, la qualité et les vertus. Le miel de sarrasin est l’un des miels spéciaux connus pour ses nombreuses vertus. Découvrons tout sur ce miel jusqu’à son utilisation en cuisine.
Image
pots de miel

Qu’est-ce que le miel de sarrasin ?

Le miel de sarrasin est un miel produit particulièrement en Amérique. C’est un miel de la Bretagne qui était presque en voie de disparition. Aujourd’hui par contre, c'est un miel connu comme un miel de cru. Les espèces d’abeilles qui produisent ce miel aujourd’hui sont des abeilles des centres agronomiques ce qui diminue ses vertus. C’est un miel qui est utilisé dans plusieurs productions culinaires comme les galettes de blé noir.

On reconnait le miel de sarrasin à plusieurs caractéristiques. En effet, il a une couleur brun foncé avec des reflets roux ; une texture épaisse et crémeuse ; une odeur corsée ; un goût de réglisse qui persiste en bouche ; une saveur bien équilibrée entre l’acidité et le sucre.

La culture du miel de sarrasin

abeilles

Le miel de sarrasin se cultive particulièrement en été. La culture est régulière et dure particulièrement, car elle s’étend sur plusieurs semaines allant de mi-juillet à mi-septembre. Pour la récolte de ce miel, certains facteurs météorologiques tels que la pluie, la sécheresse, le vent du nord doivent être pris en compte. En effet, la fleure de sarrasin ne peut produire le nectar dont les abeilles ont besoin que dans des conditions particulières atmosphériques de 20 à 25 degrés et avec 100% d’humidité. 

Pour la conservation, le miel de sarrasin cristallise finement et lentement. Vous pouvez le conserver facilement à moins qu’il ne soit exposé dans un endroit à température ambiante à l’abri de la lumière.

Les vertus thérapeutiques du miel de sarrasin

Le miel de sarrasin est prisé dans plusieurs prestations culinaires pour ses nombreuses vertus. En effet, le miel de sarrasin est connu pour être une substance qui aide à lutter contre l’anémie ; qui tonifie le corps ; offre des bienfaits aux os ; reminéralise et hydrate le corps ; améliore la circulation sanguine ; rends plus actif le système digestif ; aide à la cicatrisation des plaies.

Les personnes qui bénéficient particulièrement des bienfaits du miel de sarrasin sont les enfants en pleine croissance et les femmes après un accouchement.

Comment utiliser le miel de sarrasin en cuisine ?

pot de miel

L’absence de gluten dans le miel de sarrasin fait qu’il est un peu difficile de l’utiliser dans certaines préparations comme les pâtes et le pain. Sa saveur et sa texture sont par ailleurs des critères qui font de lui une substance prisée en cuisine. Il est utilisé par exemple dans la fabrication du pain d’épice et dans les tartines.

Vous pouvez parfaitement associer du miel de sarrasin à du gibier, du pigeon, du canard, des chevreuils, un agneau. La viande rouge et le foie gras peuvent être également cuisinés avec ce miel. Il rend en effet le goût de ces viandes beaucoup plus prononcé et apporte une belle saveur à votre plat

Vous pouvez aussi utiliser le miel de sarrasin pour réaliser les inconditionnels du pain d’épices. Vous obtiendrez du pain avec un gout différent et une saveur plus appréciable que le miel toutes fleurs. Si vous désirez faire une recette totalement bretonne, vous pouvez déguster ce miel sur des galettes sucrées ou salées ou sur des crêpes. Il peut également accompagner du yaourt, les faisselles ou du fromage blanc.

Contenu sponsorisé

A lire aussi

  • Cuisiner à la plancha électrique

    Concocter de bons plats ne dépend pas seulement de vos recettes ou de votre savoir-faire. Vous devez aussi avoir des ustensiles de cuisine performants, faciles d’utilisation et répondant à vos attentes. La plancha électrique fait partie des ustensiles que vous serez appelés à utiliser au quotidien. Toutefois, plus d’un s’interrogent sur pourquoi et comment utiliser cette plancha. Dans la suite, nous vous donnons plus détails sur le sujet.
  • Recette saumon teriyaki

    Le saumon teriyaki est un grand classique de la cuisine nippone. Tendre et savoureux, peu calorique et riche vitamine A et en sodium, il est très facile à réaliser soi-même. Suivez notre recette pour confectionner un saumon teriyaki tout simplement divin.
  • Recette salade wakame

    Très prisées au Japon et dans toute l'Asie, les algues wakamé peuvent être commercialisées fraiches ou déshydratées, dans un magasin bio ou en ligne sur un site spécialisé. On les consomme aussi en soupe comme dans la célèbre soupe miso.

    Détoxifiant, excellent contre l'ostéoporose et pour lutter contre les problèmes cardio-vasculaires, le wakamé possède de nombreux bienfaits : il est riche en vitamines, en minéraux, en oligo-éléments, en calcium et en fibres, ce qui peut en faire un coupe-faim efficace.

    Le wakamé se déguste en salade, pouvant accompagner les sushis, en remplacement de la traditionnelle salade de choux marinés.

    Nous allons aujourd'hui vous donner la recette de la salade de wakamé, un mets plein de saveurs et particulièrement rafraichissant pendant les mois d'été.
  • Les réalités du métier de chocolatier-confiseur

    ​​Vos yeux étincellent devant les vitrines des grands chocolatiers ? Vous avez chez vous une quantité impressionnante d’outils pour manipuler le chocolat ? Vous passez vos week-ends à créer des bonbons chocolatés et vous rêvez d’en faire votre métier ?

    Le chocolatier-confiseur exerce un travail de création qui sollicite tous les sens : vue, toucher, odorat, ouïe et bien sûr, goût. Il maitrise un grand nombre de techniques et connait ses ingrédients sur le bout des doigts. Pour devenir chocolatier, mieux vaut être passionné car si les études ne sont pas très longues, le salaire de base et les conditions de travail exigeantes peuvent décourager les débutants.

    Formation, qualités, salaire, évolutions de carrière : voici tout ce qu’il y a à savoir sur le métier de chocolatier-confiseur.​
  • Faire ses glaces maison n’est pas si difficile : nos conseils pour tous les budgets

    Avec l’arrivée de l’été, les glaces et sorbets font leur grand retour ! Les crèmes glacées du commerce, on en fait vite le tour : dur, fades, industrielles… Rares sont celles qui valent le détour.

    Le glacier ? Un meilleur choix, mais pas toujours pratique ni économique. La solution : Faire soi-même bien sûr !

    Et ce n’est pas si difficile que ça, suivez le guide, on vous dit tout !

Newsletter