Les différents types de whisky

Quand on parle de whisky, il n’est pas facile de se référer à un goût précis. Pour cause, le goût varie selon le type de whisky considéré. D’ailleurs, les fanatiques de la boisson sont d'accord sur ce fait. En effet, pour qu’un whisky parvienne jusqu’à votre table, il faut qu’il ait suivi plusieurs étapes. Celles-ci s’inscrivent dans le processus de sa production. C’est la différence remarquée à ce niveau qui crée les nuances au niveau du goût. À cela, il faut aussi ajouter les ingrédients utilisés pour cette fabrication. Ce sont tous ces détails qui font qu’on retrouve aujourd’hui sur le marché, plusieurs types de whisky. Avant de faire un choix pour votre dégustation, voici une description des types de whisky les plus connus.
Image
verres de whisky

Whisky tourbé

verres de whisky

Le whisky tourbé est incontestablement un type de whisky qui mérite une attention particulière. D’ailleurs, sur la plateforme le journal du whisky, la boisson est présentée comme une référence. Il a un goût prononcé qui provient de sa cuisson au feu de bois.

Comme son nom l’indique, le whisky tourbé est fait avec de la tourbe. Cette matière organique fossile est obtenue à la suite d’un long processus. Des matières organiques mortes, généralement des végétaux, sont en effet accumulées dans un milieu aqueux non oxygéné. C’est à la suite de cette accumulation sur une longue période que la tourbe est obtenue. 

Outre la tourbe, plusieurs autres ingrédients sont utilisés pour la fabrication du whisky tourbé. On peut citer, par exemple, la cendre, le camphre ou la réglisse. Les éléments de cette dernière liste sont utilisés comme des arômes pour la boisson. Vous avez aussi des arômes de mousse, de viande, de poisson fumé qui sont appréciés. Le cuir, le caoutchouc brûlé et le feu de bois sont aussi des arômes de whisky tourbé assez populaires. 

Vous convenez donc qu’il existe plusieurs types de whisky tourbé sur le marché. Bien qu’ils proviennent généralement de différentes marques, vous les reconnaîtrez avec la mention « peated » sur l’étiquette de la boisson.

Rye whisky

Appellation habituellement réservée à l’ensemble des whiskies dans certaines cultures, le rye whisky constitue aussi un type bien particulier de la boisson. Vous reconnaîtrez ce type de whisky par la présence de seigle dans sa composition et par le taux de l’ingrédient. Pour être qualifié d’authentique, il doit y avoir au moins 51 % de seigle dans la boisson. En complément au seigle, le fabricant devra aussi utiliser du maïs et de l’orge pour la préparation du Rye Whisky.

Pour la mise en fût, le taux d’alcool maximal doit être de 62,5 °. À la distillation, ce taux doit être de 80 °. La boisson doit être conservée dans des fûts de chêne neufs carbonisés. Il faudra alors attendre deux ans au minimum pour le vieillissement du Rye Whisky. Comme le whisky tourbé, il existe plusieurs rye whisky sur le marché. Comme recommandation, Jack Daniels Rye Single Barrel est un whisky avec un fort taux de seigle. Vous en trouverez en trois bouteilles différentes, chacune provenant d’un fût individuel. Vous apprécierez donc le goût unique de chaque bouteille. D’ailleurs, elles portent chacune un numéro associé à son fût. 

Bulleit Rye Whiskey est aussi une excellente boisson pour la dégustation. Elle est composée de 95 % de seigle. La bouteille est intense et riche. Vous apprécierez son goût épicé et poivré. Comme arômes, la vanille, le caramel, le raisin et l’abricot, offrent un mélange subtil pour la dégustation du Bulleit Rye Whiskey. 

Bien que le rye whisky soit encore peu connu en France, il mérite bien qu’on s’y intéresse. Vous ne serez pas déçu par le goût de cette boisson. Faites donc plaisir à vos papilles gustatives en l’essayant.

Bourbon

verre de whisky avec du feu

Avec 51 % de maïs au minimum, le bourbon est un type de whisky qui mérite aussi une attention singulière. Avec un taux plus élevé de maïs, le goût de cette boisson sera plus sucré. Vous pourrez choisir, au moment de la dégustation, un whisky Bourbon à la saveur caramel. Les épices et la vanille sont aussi des arômes utilisés pour le bourbon.

Si vous souhaitez réaliser des cocktails avec un whisky, celui-ci est un excellent choix. En effet, le bourbon s’adapte parfaitement à la mixologie et il est d’un coût abordable. Cependant, puisqu’il en existe plusieurs offres sur le marché, il n’est pas toujours facile de trouver la bonne bouteille de whisky Bourbon. L’Elijah Craig Small Batch se démarque toutefois des autres bouteilles de bourbon. Déjà ses arômes sont riches et elles offrent un équilibre parfait pour la dégustation. Il faut toutefois préciser que son coût est légèrement plus élevé que celui des autres bouteilles de la boisson.

Vous gagnerez cependant à vérifier le pourcentage de maïs dans la boisson (au moins 51 %) avant l’achat. De plus, elle doit être fabriquée aux États-Unis. Mieux, la grande majorité des bourbons du marché proviennent du Kentucky. C’est la région dans laquelle on trouve le plus d’eau calcaire. C’est cette eau qui convient à la fabrication de la boisson.

Pour être appelé bourbon, le whisky doit être vieilli dans des fûts de chêne carbonisés neufs. De même, il faut au minimum deux ans de vieillissement dans ces fûts. De plus, c’est uniquement de l’eau calcaire qu’il faut ajouter à l’ingrédient principal. Il n’y a pas d’autre additif à inclure dans la conception de la boisson. Autrement, elle ne portera pas le nom de bourbon. Il faut aussi dire que les blended whiskies sont assez demandés sur le marché.

En définitive, il faut retenir que certains types de whiskies ont une cote de popularité élevée. Ceux qui sont présentés ici figurent sur cette liste et ce n’est pas par hasard. Ils conviennent tous à des occasions précises. Par exemple, le whisky tourbé est un excellent choix à consommer en digestif. Il est assez complexe pour vous permettre de digérer facilement vos repas. À contrario, pour une consommation en apéritif, c’est un whisky léger qui est plus à recommander. Pour les personnes qui débutent avec la dégustation de la boisson, les blended whiskies sont d’excellentes recommandations. Ce sont des boissons qui conviennent bien à l’initiation.

Contenu sponsorisé

A lire aussi

  • Que faire avec du poisson pané surgelé ? Recettes

    Le poisson pané surgelé fait partie des aliments les plus appréciés. Il s’intègre parfaitement dans la préparation de plusieurs plats et donne une saveur particulière aux repas. Par ailleurs, les recettes qu’il est possible de réaliser avec ce type de poisson sont nombreuses. Découvrez quelques-unes dans les lignes à suivre.
  • Comment bien choisir sa yaourtière ? Les critères à prendre en compte

    Préparer soi-même son yaourt permet non seulement d’être économique, mais de contrôler aussi la qualité du produit. Pour faire du yaourt, il faudra maitriser la recette et surtout utiliser un appareil indispensable comme la yaourtière. Très pratique, la yaourtière vous permettra de produire convenablement de bonnes quantités de produits laitiers. Toutefois, le plus compliqué n’est pas de se procurer une yaourtière, mais de bien la choisir. Pour vous aider dans ce dilemme, voici quelques critères à prendre en compte pour réussir le choix de sa yaourtière.
  • Vin rouge idéal : voici enfin comment bien le choisir

    Choisir un vin est peut-être un casse-tête pour certaines personnes, mais trouver le bon vin rouge l’est encore plus. En effet, il n’est pas évident de savoir quels sont les vins rouges qui plairont le plus au palais. Les sites de vente en ligne de vin ne facilitent pas vraiment la tâche. Les acheteurs n’ont pas la possibilité de goûter avant de passer à la caisse. Pour ne plus faire d’erreur dans le choix de votre vin rouge, voici un guide qui vous aidera désormais.
  • Que faire avec du poisson pané surgelé ? Recettes

    Le poisson pané surgelé fait partie des aliments les plus appréciés. Il s’intègre parfaitement dans la préparation de plusieurs plats et donne une saveur particulière aux repas. Par ailleurs, les recettes qu’il est possible de réaliser avec ce type de poisson sont nombreuses. Découvrez quelques-unes dans les lignes à suivre.
  • Le vin rosé, comment est-il fabriqué ?

    À l’instar du vin rouge et blanc, celui de type rosé a, lui aussi, de nombreux avantages. En plus d’être très rafraîchissant, sa consommation est bénéfique pour la santé. Il dispose en effet d’une propriété anti-inflammatoire et ses polyphénols sont à même de contribuer à la réduction du LDL. Mais à l’opposé de ses pairs, le vin doré est sujet à des techniques de fabrication très particulières. Comment est-il donc produit ? Nul besoin d’être œnologue ou vigneron avant de le savoir. Découvrez les méthodes à l’issue desquelles, la vinification du vin doré est effective.

Newsletter